Outils créatifs

Vous vous demandez sans doute comment des outils créatifs peuvent être utilisés lors d’un bilan de compétences, et à quoi est-ce qu’ils peuvent servir ?

Et bien ils servent tout simplement à réfléchir sur soi autrement, en se servant de notre cerveau droit. Pour faire court, on peut dire que le cerveau droit est intuitif et connecté à nos émotions – alors que le gauche nous sert à raisonner logiquement et de façon cartésienne. Je n’ai rien contre le cerveau gauche, car évidemment il est important d’être rationnel(le) quand on veut construire un projet professionnel réaliste et réalisable. D’ailleurs, on va très souvent spontanément rechercher des éléments factuels et cohérents – surtout quand l’enjeu est important (« je ne veux pas me tromper de métier, j’ai encore beaucoup d’années à travailler »). De fait, la plupart des outils utilisés en bilan favorisent un questionnement de ce type.

Et justement, je trouve intéressant d’aller stimuler un autre mode de réflexion, complémentaire au premier, qui permet d’ouvrir le champ des possibles et d’aller chercher en soi des idées, des analyses et des solutions alternatives, différentes et tout aussi instructives que celles qu’on a en prenant en compte logiquement des éléments tangibles. Comme je le dis souvent, notre cerveau droit est lui aussi de très bon conseil 😉

Alors comment utiliser ces outils créatifs ? Je vous rassure tout de suite, nul besoin d’être naturellement intuitif(ve), créatif(ve), voire artiste, pour s’en servir !

Comme une image est plus efficace qu’un long discours, je vous propose de le découvrir à travers cette photo, qui vous montre le résultat de certains des exercices que je propose à différents moments d’un bilan de compétences. Bien sûr, ces différents exercices ne sont pas une fin en soi, ils permettent d’amorcer la réflexion, et je m’appuie dessus lors d’un entretien pour prolonger et approfondir cette réflexion.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter.

Outils créatifs