Les différents bilans

Vous vous êtes peut-être déjà demandé, en navigant sur le site ou l’appli CPF, qu’est-ce qui différencie le bilan de compétences du bilan professionnel, les deux choix proposés quand vous tapez le mot « bilan ».

Voici, en résumé, leurs principales différences.
questionCommençons par le bilan de compétences, plus connu. Il s’adresse à toute personne qui se questionne sur son orientation professionnelle, au sens large, qu’elle soit salariée du secteur privé, agent de la Fonction publique, ou demandeur d’emploi. Son objectif est de faire prendre conscience de ses motivations et de ses ressources, pour construire un projet professionnel cohérent en lien avec le marché du travail, et mettre en place son plan d’action. Du côté des employeurs, il concerne toutes les structures qui souhaitent accompagner leurs salariés/agents dans leur évolution professionnelle. Il dure 24 heures.

Du côté du bilan professionnel, il s’adresse à toute personne en poste, dans le secteur privé ou public, dont l’objectif est de faire le point sur sa carrière et ses compétences, se situer dans sa structure pour évoluer professionnellement ; il concerne les employeurs qui souhaitent connaître le potentiel de leurs collaborateurs, pour les fidéliser et les faire évoluer. Plus court, il dure entre 12 et 15 heures.

 

Pour avoir plus de précisions sur le sujet, je vous offre cette fiche outil. Et si vous avez d’autres besoins autour de ce sujet, sachez que je peux vous proposer deux autres prestations :

  • Bilan de potentiel (12 à 15 heures) : avant de faire une proposition de mobilité hiérarchique, vérifier les capacités d’évolution d’un salarié (ou d’un groupe de salariés), confronter à la réalité ses (leurs) représentations vis-à-vis du changement de fonction ; ex : faire passer un technicien à une fonction d’encadrement
  • Bilan modularisé (10 à 20 heures) : définir un projet professionnel d’évolution, de reconversion ou de création d’activité, en explorant un ou plusieurs modules centrés sur des besoins spécifiques (orientation, acquisition de compétences, création/reprise d’activité ou pluriactivité, prise de recul…)

A noter, toutes les formes de bilan de compétences sont éligibles au CPF.

N’hésitez pas à me contacter pour en discuter ensemble !